1981-82 : 1/4 FINALE cOUPE DE FRANCE ESQUENNOY/DENAIN.
REPORTAGE FR3 PICARDIE.

 

Reportage 1985 : la section sports-etudes feminine de Saint-quentin, dirigee par bertrand gamess.

 

1988 : Finale coupe de france esquennoy/Villeneuve-sur-Lot.

 

1988-89 : LE MATCH DE LA MONTEE EN NM4, BOHAIN/LONGUEAU. LE 23 AVRIL 1989.

 
Remontons le temps pour nous arrêter il y a 28 ans.

Saison 1988-89.

Je vous invite à revivre en images le match d’Excellence Régionale Masculine pour la montée en NM4 qui opposa le dimanche 23 avril 1989 l’AAEE Bohain à l’ESC Longueau !

Grace au prêt de la VHS d’époque par Didier Dens, la magie de Youtube permettra à chacun de se replonger dans le basket picard de cette époque… (J’ai agrémenté la vidéo de la composition des équipes), veuillez pardonner la qualité d’image de la bande VHS qui n’a pas très bien supporté les années qui passent...

Afin de contextualiser cette vidéo, je vais tenter d’enrichir un peu l’ensemble en proposant quelques éléments d’époque :

Le contexte du basket picard en 1988-89 :

SQBB fait une première saison de N1A exceptionnelle pour un promu (7ème), sa salle est un chaudron que découvre la France entière grâce aux retransmissions d’Antenne 2 le samedi après-midi, « Le basket, c’est super ! » avec Patrick Chêne et Bernard Père).
L’AS Esquennoy découvre la Nationale 2 (équivalent NM1 d’aujourd’hui) avec ses 4 frères Fourmaux et les premiers joueurs pros (Lonnie Lewis et Bruno De Colo rejoignent Harley Major) après son exploit de la saison précédente en Coupe de France (Victoire finale face aux N2 en tant qu’équipe de N3).
L’AC Soissons et son trio P.Paillotin, G.Zaïre et B.Blanche finit 9ème de sa poule en N3 (7v/15d), tandis que le BB Noyon de A.Badiane, T.Ferret, C.Paduch en fin de cycle termine 11ème de la même poule (6v/15d).
En NM4, on retrouve l’ASCC Margny qui termine avec un bilan équilibré de 11v/11d (9ème poule F) avec T.Hoyez, B.Ramirez et D.Boco et l’US Boves (11ème poule E, 6v/16d) emmené par les frères Jourdain.

Côté féminines, les bastions sont à retrouver en NF4 avec l’Amiens SC drivée par JM Bouthors (2ème poule E, 18v/4d) avec C.Blondot, P.Courtin, C.Lecomte. Vient ensuite le SQBB de Patrice Tonnelet (3ème poule F) avec C.Godet, C.Ledet, S.Henry,D.Poette.
L’ACLES Saint-Just, après 7 saisons de NF3 et un statut de leader incontesté du basket féminin picard durant cette période 1983-88 amorce son déclin en 88-89 : 9ème de la poule F de NF4 (8v/14d) tandis que le GS Senlis, promu en NF4, n’y fit qu’un court passage (12ème de sa poule, 2v/22d).
 
Concernant l’Excellence Régionale Masculine :

C’est peu dire que le club de Bohain a les crocs en cette saison 88-89 : depuis 3 saisons, ils flirtent avec l’objectif de la montée en NM4. En 1986-87, ils terminent champions mais les points de pénalité de la charte d’arbitrage les rétrograde au classement et c’est Longueau qui en profite et monte en NM4. La saison précédente, Bohain termine deuxième, laissant l’ASCC Margny de Roland Degroise monter en Nationale 4.

Le sentiment de revanche est donc bien présent dans l’esprit des bohainois. Le recrutement est en conséquence : l’homme de tous les succès du SQBB Jean-Guy Pellis est recruté (il quitte SQBB auréolé d’une montée en N1A) ainsi que le jeune ailier fort Stéphane Beaurain et le pivot d’expérience Jean-Michel Marival (ex-pro Denaisien et Gauchy N3, qui fait son retour au club).

D’autant plus que l’équipe qui les talonne au classement est justement Longueau… Qui leur a infligé une sévère défaite au match aller (27 points d’écart). Cette défaite entraina un remaniement de la part du Président Dubray en cours de saison : Bertrand Gamess, après 3 saisons sabbatiques, est appelé en renfort pour manager l’équipe le week-end. Il accepte de retrouver son duo infernal des premiers succès du SQBB Pellis/Lorrin et soulage ainsi Jean-Luc Lorrin du statut d’entraineur-joueur qu’il occupait jusqu’alors.

L’expertise en management humain du regretté Académicien du Basket Picard (promotion 2011) a permis de remettre en ordre de marche une somme d’individualités fortes et expérimentés (Lavallard, Lorrin, Pellis, Marival) mais qui avait du mal à s’exprimer collectivement au moment d’affronter la jeune garde longalloise, représentée par les très prometteurs frères Haleine : le meneur de 18 ans Franck et le bondissant pivot David.

La salle Paul-Bernard a donc fait le plein (les 470 places assises prises d’assaut, au final 500-600 spectateurs estimés) en ce dimanche 23 avril 1989. La Ligue de Picardie a dépêché un délégué pour la rencontre (Mr Gilbert Strady, trésorier de la Ligue) et les deux arbitres sont des habitués de la N2 : les nordistes Paul Merliot (actuel responsable des officiels de HN à la FFBB et Président de la Ligue NPC) et Alain Catelle, qui arriva 3 minutes après le début de la rencontre….

(NDLR : Dommage de ne pas faire confiance aux officiels picards pour ces rencontres de prestige, ils étaient pourtant au nombre de 12 cette saison-là à évoluer en championnat fédéral… A noter que cette saison 2016-17 les deux matches au sommet de la PNM ont été arbitré, et plutôt bien, par des arbitres picards de 21 et 22 ans puis de 24 et 22 ans…)

Du côté de Longueau, meilleure attaque du championnat, le club revient d’une expérience d’une seule saison en Nationale 4 (10ème de la poule F, 8v/14d en 1987-88), l’effectif est inchangé : les habitués Desprez, Le Souffache, Morel et Larose sont rejoint par la jeune garde : les frères Haleine, Lecointe, Fullana, Molmy. Les jaunes et verts présentent une moyenne d’âge de 21 ans !

Alors que Longueau a passé la 17ème journée de championnat au repos (exempt car la division ne comptait que 9 équipes suite à un forfait de dernière minute), Bohain aborde cette rencontre capitale avec un moral gonflé à bloc grâce à la victoire acquise quelques semaines auparavant face au CO Beauvais, l’autre prétendant au titre régional. En effet, Les Landon, Diop, Bardy, Ocquident et Gilbert ont été balayé chez eux 52-80 lors de la 14ème journée.

Pour vous donner quelques repères utiles durant le visionnage du match :

La Rencontre au fil des minutes :

5ème minute : 8-10  Longueau mène la vie dure aux locaux, ça joue viril, notamment J-Michel Marival qui serre de près le pivot Eric Desprez.
10ème : 22-21 Les arbitres nordistes sont au taquet : déjà 4 fautes offensives sifflées contre Bohain, J-Michel Marival se distingue des 2 côtés du terrain.
15ème : 32-25 Grosse débauche physique des deux équipes, Bohain défend plus fort et mène au score, un duel d’attaque s’installe entre Jean-Luc Lorrin et Franck Haleine (l’actuel entraineur de Longueau en NM3).
mi-temps : 38-33    44% de réussite pour Bohain et seulement 33% pour Longueau, malgré Lorrin qui arrose à 4/13 aux tirs.
26ème : 49-39  l’expérimenté Jacques Lavallard (ex- Gauchy N3) se blesse, il est bien secondé à la mène par Didier Dens, qui gagne tous ses un-contre-un et Bohain prend 10pts d’avance.
31ème : 62-51 Longueau est toujours maladroit et la bonne défense axonaise n’arrange rien.
35ème : 74-57 L’actuel entraineur de Guise Stéphane Beaurain sort une séquence d’enfer en scorant 11 points consécutifs. Il fait le break pour Bohain. David Haleine se débat mais il se retrouve esseulé dans la raquette longalloise après la sortie pour 5 fautes de Desprez.
38ème : 78-59 c’est gagné pour Bohain, le public exulte, Oget et Fournier peuvent participer à la fête, Longueau aura payé cher son manque d’adresse générale (et 15 LF ratés)…
Score final : 80-63

Les points pour Bohain : Pellis 20 / Dens 17 / Lorrin 16 / Beaurain 15 / JF Marival 7 / Lavallard 3  / Lagache 2 / JM Marival, Oget, Fournier 0.
Pour Longueau : D.Haleine 14 / Morel 13 / F.Haleine 12 / Lecointe 10 / Larose 6 / Le Souffache 3 / Fullana 2 / Desprez 1 / Lefort, Molmy 0

Recruté deux mois auparavant pour une « mission commando », Bertrand Gamess aura donc réussi son pari.
Pour la petite histoire, l’AAEE Bohain concluera cette saison 88-89 avec le doublé, remportant à Margny la Coupe de Picardie aux dépends de l’ASG Gauchy… Les joueurs de Longueau, quant à eux, devront patienter encore deux saisons en ERM avant de goûter à nouveau aux joies de la Nationale… où ils resteront durant 15 saisons consécutives !

Je suis à l'affût de toutes vos anciennes VHS, afin de pouvoir les numériser et leur donner une seconde vie pour les rendre accessible au plus grand nombre...
A l'heure ou, inexorablement, le terme Picardie va disparaitre ou, à tout le moins, se fondre dans le paysage Hauts-de-France, il me semble important de conserver et partager ces témoignages de l'histoire du basketball en Picardie.
 
Un travail de mémoire de la Commission Patrimoine de la Ligue de Picardie.
 
 
 
 

1993-94 : reportage au cerhn de picardie. Itw de Thierry Moullec, CTR.

 

1997-98 : ASO Esquennoy-breteuil vs esc longueau nm3

 

2000-01 : emission sur le pôle espoirs basket de picardie.

 

2016-17 : le match de l'annee en pnm gouvieux bo/pac guise (11 mars 2017, J17).